Les musiques et la mort

Volume 20, numéro 2
 
 
Printemps 2008
 
Page couverture : Alain Laframboise, Le petit carnaval, 2007
 
Sommaire
Pour commander ce numéro en version papier
 

La musique occupe une place significative dans les rapports à la mort, et ce, tant dans les sociétés traditionnelles que modernes. Elle vient rappeler la finitude de la vie, souligne la séparation et le deuil, explore les rapports à l’au-delà. Les compositions musicales associées à la mort peuvent accompagner les funérailles, et la mort constitue une dimension essentielle dans la musique occidentale à travers la tonalité et le rythme. Ainsi, les motifs du Dies Irae ont servi de sources d’inspiration à de nombreux compositeurs, alors que les messes de requiem scandent l’histoire des œuvres de Palestrina à Stravinski. La centralité de la musique dans l’expression du rapport à la mort a également inspiré la recherche ethnographique.

Please reload

NUMÉROS
Please reload

Conception du site

Mise à jour du site

logo_frontières_blanc.png

© Copyright 1988-2018, Revue Frontières

 

Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, QC, Canada, H3C 3P8

1 (514) 987-3000 #8537

frontieres@uqam.ca

Revue Frontières | uqam | mort |