À PROPOS DE FRONTIÈRES

Codirectrice & rédactrice en chef

Diane Laflamme

Codirecteur

Mouloud Boukala

Frontières fournit un véhicule de diffusion aux chercheurs de tous les champs disciplinaires dont les travaux théoriques ou empiriques incluent une réflexion sur les enjeux qui touchent la mort ou qui se posent en fin de vie. Les thèmes abordés se situent prioritairement en sciences humaines et sociales  car il s’agit d’expériences de construction du sens et de l’identité, mais ils répondent aussi aux préoccupations des sciences de la santé.

 

Les textes publiés contribuent à une éducation et à une réflexion sur les divers aspects (psychologique, socioculturel, éthique, etc.) du phénomène de la mort et du deuil, en tenant compte d’une perspective développementale (de l’enfance à la vieillesse) ainsi que du rapport aux institutions d’éducation, de soins et de services, sans négliger les enjeux culturels et juridiques.

 

L’objectif principal de la revue est de contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes reliés aux rapports que la vie et la mort entretiennent. Pour ce faire, Frontières publie des analyses disciplinaires et interdisciplinaires, regroupées autour de thématiques pertinentes, liées au statut de la mort dans notre culture.

 

Frontières publie également les résultats de recherches empiriques et théoriques les plus récentes menées au Québec, au Canada et à l’étranger, ainsi que des articles mettant en relief les liens dialectiques et épistémologiques entre théorie et pratique.

 

Les bureaux de Frontières sont situés à l'Université du Québec à Montréal (Québec, Canada). Celle-ci évolue par ailleurs en étroite collaboration avec la Concentration en études sur la mort  et l’Institut Santé et société.

 

La revue Frontières est membre de l’Association canadienne des revues savantes. Elle est indexée dans tous les répertoires auxquels participe la plateforme Érudit, soit Google et Google Scholar.

 

La stratégie de référencement élaborée par Érudit assure l’indexation des publications tant par les outils de recherche spécialisés (tels que Google Scholar) que par les bases de données bibliographiques disciplinaires INIST (Francis), Repère) qui viennent chercher les métadonnées de notre revue grâce à l’utilisation du protocole OAi (Open Archives initiative). Les données indexées sur Érudit sont aussi exploitables par le système de gestion bibliographique Zotero du navigateur Mozilla Firefox. Pour sa version numérique, notre revue dispose d’un service de diffusion des nouvelles informations par fils RSS.

Conception du site

Mise à jour du site

logo_frontières_blanc.png

© Copyright 1988-2018, Revue Frontières

 

Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, QC, Canada, H3C 3P8

1 (514) 987-3000 #8537

frontieres@uqam.ca

Revue Frontières | uqam | mort |