Volume 26, numéros 1 et 2

2014-2015

Sommaire

Vivre avec la mort au travail, c’est-à-dire vivre avec les risques délétères associés à l’exercice d’un métier ou d’une profession. Les articles mettent  l’accent sur un autre type de  relation entre le travail et la mort. Il s’agit d’une relation plus subtile, moins frappante, quasi insidieuse, où s’entremêlent le deuil, la souffrance et la détresse au travail.

Volume 24, numéros 1 et 2

Automne 2011/Hiver 2012

Page couverture : Dominique Allard, Deserted, Here. Not here

Sommaire

Pour commander ce numéro en version papier

Ce numéro discute d’une question qui a préoccupé tant les organisations savantes et gouvernementales que le public suite à la légalisation des pratiques d’euthanasie et d’aide au suicide. Aux problématiques québécoises se sont ajoutées celles qui  témoignent des pratiques actuelles en Belgique qui a légalisé l’euthanasie en 2002. Il s’agit donc d’un numéro à deux voix qui explore les enjeux éthiques, juridiques, déontologiques et spirituels associés à cette question complexe.

Volume 22, numéros 1 et 2

2009-2010

Page couverture : Myriam Gaumond, Petancle 2, 2009

Sommaire
Pour commander ce numéro en version papier

La résilience oblige à identifier les caractéristiques positives de la personne, les stratégies les plus favorables à la réussite de l’intervention, les personnes ayant un effet positif sur son développement ou son adaptation. Deuil et résilience présentent des points communs ; ils permettent de surmonter des épreuves telles que la maladie, l’apparition d’une incapacité, la séparation d’un être cher, la mort. Ce numéro est l’occasion de partager la réflexion de chercheurs, d’intervenants, d’éducateurs, de gestionnaires de personnes et proches sur les formes de dialogue entre les savoirs des acteurs et leur pouvoir de soutenir les personnes et les familles. 

Volume 18, numéro 1

Automne 2005

Page couverture : Dominique Malaterre

Sommaire

Pour commander ce numéro en version papier

Le phénomène extrême de la mort gagne à être étudié dans une perspective comparative et interculturelle. Cela explique notre intérêt dans ce numéro pour le regard que les vieilles traditions mexicaines, la peinture, la photographie, la littérature et le théâtre posent sur la mort en fonction d’une logique qui rejette la précipitation et la consommation effrénées caractéristiques de nos sociétés marchandes. Célébrer la mort veut dire ici prendre acte de la fragilité de la vie tout en dépassant l’expérience exclusivement individualiste au moment de confier nos dépouilles au terroir qui les a vu naître. Grâce à une réflexion commune dont la multiplicité des registres enrichit l’ensemble, ce numéro invite à une déprise des clichés, des poncifs et des stéréotypes qui empêchent de penser l’altérité de la mort, son pouvoir d’altération au sein de la communauté.

Volume 16, numéro 2

Printemps 2004

Page couverture : René Derouin, Migrant, 1993

Sommaire

Pour commander ce numéro en version papier

Le deuil, cette blessure vive qui résulte d’un arrachement psychique et social, peut survenir à n’importe quel moment de la vie. C’est notre capacité à nous séparer de la personne qui nous est chère qui détermine la longueur d’un deuil. Le temps est donc un facteur essentiel du travail de deuil. Il est d’autant plus important qu’une partie du travail du deuil consiste justement à faire remonter un à un tous les souvenirs, bons ou mauvais, afin de les examiner sous l’angle nouveau du « c’est fini ». Ce travail de compréhension du passé ou cette appropriation d’un héritage que l’on se donne à soi-même permet d’acquérir de nouveaux outils pour mieux construire son avenir. C’est ce que divers spécialistes issus de plusieurs disciplines exploreront dans le but de mieux faire comprendre ce qui se passe lorsqu’on vit un deuil.

Please reload

Please reload

NUMÉROS

Conception du site

Mise à jour du site

logo_frontières_blanc.png

© Copyright 1988-2018, Revue Frontières

 

Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, QC, Canada, H3C 3P8

1 (514) 987-3000 #8537

frontieres@uqam.ca