Volume 21, numéro 2

Printemps 2009

Page couverture : Suzelle Levasseur, Oeil, 2005 

Sommaire
Pour commander ce numéro en version papier

Ce numéro offre une facette, un point de vue sur la complexité des intrications entre le soin pharmacologique, la détresse et l’antidépresseur. Il n’a pas la prétention d’être exhaustif tant les enjeux des molécules dépassent la pharmacologie elle-même. Jamais aucune époque ne s’est préoccupée du bonheur de l’homme ordinaire ni ne l’a confondu — derrière la définition ambiguë de santé mentale — avec la normalité. La conception médicale de la santé psychique  et éventuellement son rétablissement par voie moléculaire sont parfaitement assortis à l’idéal consumériste de nos sociétés. Pour nous permettre de survivre, les antidépresseurs sont-ils devenus incontournables ?

Volume 16, numéro 1

Automne 2003

Sommaire

Pour commander ce numéro en version papier

Dans le monde contemporain, les médicaments occupent une place centrale dans les représentations de la santé et les pratiques thérapeutiques biomédicales, prenant le relais des remèdes basés sur un savoir traditionnel. Gages de rétablissement de la santé, ou substances permettant d’atteindre à l’immortalité et au rajeunissement, les médicaments contribuent à la fatalité de la mort qu’ils tentent de repousser. Mais en même temps, de substances bénéfiques, ils peuvent se transformer en substances maléfiques, empoisonnant l’organisme et provocant des effets secondaires susceptibles de mener à la mort. Ce numéro tentera de cerner, dans une perspective interdisciplinaire, les enjeux littéraires, historiques, culturels, éthiques et médicaux rattachés aux médicaments et aux poisons dans leurs rapports à la santé, la mort et l’immortalité.

Please reload

Please reload

NUMÉROS

Conception du site

Mise à jour du site

logo_frontières_blanc.png

© Copyright 1988-2018, Revue Frontières

 

Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, QC, Canada, H3C 3P8

1 (514) 987-3000 #8537

frontieres@uqam.ca