Volume 30, numéro 1

2018

Sous la direction de Patrick Bergeron

et Diane Laflamme

 ACHETER EN FORMAT EPUB 

Sommaire

À première vue l’humour et la mort ne présentent pas de points de rencontre. Comment peut-on rire d’un évènement aussi tragique que la disparition de soi ou d’êtres chers? Les modalités complexes du deuil, les affects de tristesse et de chagrin suggèrent qu’un décès s’accompagne d’émotions fortes qui ne laissent que peu de place à la légèreté et à la plaisanterie. À l’inverse, l’humour peut être source de réactions extrêmes pouvant aller jusqu’à la violence et au meurtre. L’exemple des caricatures de Charlie Hebdo, et de la fusillade qui a suivi, que la raillerie, montre que l’ironie et la satire ne sont pas appréciées quand elles s’attaquent à des sujets porteurs de valeurs considérées comme absolues.

Les relations entre ces deux ordres, mort et humour, n’ont pas encore fait l’objet d’une réflexion critique et empirique et, dans cette perspective, ce numéro de la revue Fro...

Volume 29, numéro 2

2018

Page couverture : 

Une oeuvre de Eruoma Awashish intitulée

TU ES LÀ

YOU ARE (T)HERE

2017

  ACHETER EN FORMAT EPUB 

Sommaire

À travers une perspective anthropologique et des enquêtes de terrain, ce numéro de Frontières proposera un regard comparatif sur les pratiques, les savoirs et les conceptions de la mort et du deuil chez différents groupes autochtones d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud et d’Australie. Considérant le rituel comme la pierre angulaire de ces pratiques et de ces savoirs, il mettra l’accent sur les rites funéraires, révélateurs de conceptions singulières de la vie et de la mort.

Volume 29, numéro 1

2017

Sous la direction de Denis Jeffrey

et Christine Fawer Caputo

 ACHETER EN FORMAT EPUB 

Sommaire

Quels rapports les adolescents entretiennent-ils avec la fin de la vie? Comment se représentent-ils la mort? Quelles sont leurs pratiques funéraires? Quelles sont les questions qu’ils se posent sur la mort? Des auteurs ici rendent compte de ce que vivent des jeunes en lien avec la mort, le suicide, le deuil, l’après-mort. Il n’est pas rare que des jeunes soient tourmentés suite à la mort d’une personne aimée. Chaque fois le deuil est bouleversant pour eux. L’expérience d’un décès a des répercussions profondes. Lorsqu’un ami de leur âge meurt d’un accident ou d’une maladie, nombre de jeunes initient, pour soulager leur souffrance, des rites intimes qu’ils pratiquent entre eux. Dans ce numéro plusieurs auteurs rapportent et discutent de ces nouvelles pratiques funéraires des jeunes. La plupart des jeunes utilisent les médias sociaux et les pages d’Internet pour immortali...

Volume 28, numéro 2

2016–2017

Sous la direction de Gilles Ernst et Patrick Bergeron. 

Sommaire

Depuis que les jeux vidéo existent, la mort en est un élément constitutif. Encore faut-il préciser le sens qu’elle y prend, ses formes, son rôle dans l’action et ses effets sur le joueur. Le présent numéro de Frontières tente d’analyser ces divers aspects en les regroupant selon trois axes d’investigation. Le premier est fondé sur la polysémie du mot « mort » et tente une approche anthropologique. Un deuxième bloc de textes introduit le lecteur dans l’univers des jeux vidéo Legendary Axe II, The Binding of Isaac, Hotline Miami, Unmanned et World of Warcraft. Les jeux n’étant pas qu’un divertissement et un diffuseur de culture, ils peuvent aussi avoir une fonction thérapeutique, ainsi que le montre, dans le troisième axe de ce dossier, un examen des jeux Nintendo Wii U et New Super Mario Bros. En somme, faute de pouvoir être complet sur un sujet dont les diverses bibliographies soulignent la compl...

Volume 28, numéro 1

2016

Page couverture : Makeshift BMX Park, Brewster-Douglas Projects, Southeast Side, Detroit 2013. Une photographie de Dave Jordano, tirée du projet Detroit: Unbroken Down  

Sommaire 

La société postindustrielle produit de plus en plus de « cités fantômes », ces villes, quartiers et rues désertés par leurs habitants lors d’une crise économique, d’un accident nucléaire, d’une catastrophe naturelle, ou encore à l’occasion d’un projet industriel avorté. Ces ruines urbaines invitent à une méditation sur le déclin et la disparition des civilisations, sur l’inexorable passage du temps et l’échec de son contrôle, sur l’incertitude des activités humaines, sur le manque, la mort. Ce numéro de Frontières plonge dans l’univers des ruines de la société postindustrielle pour interroger les interprétations, pratiques et discours de la ville désertée. Un parcours qui invite à repenser nos rapports au temps et à la mort.

Ils en ont parlé : Actualité UQAM

Please reload

Please reload

NUMÉROS

Conception du site

Mise à jour du site

logo_frontières_blanc.png

© Copyright 1988-2018, Revue Frontières

 

Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, QC, Canada, H3C 3P8

1 (514) 987-3000 #8537

frontieres@uqam.ca

Revue Frontières | uqam | mort |